Repères culturels sur Amsterdam

Histoire

La ville d'Amsterdam (Amstel Dam), signifie digue de l'Amstel. Il s'agissait à l'origine d'un barrage construit par des pêcheurs au XIIIème siècle.

Au cours du Moyen Âge, elle devient une importante place commerciale avec le développement de son port.

En 1578, la ville se rallie à la révolte contre l'Espagne, dont l'Empire domine la région (héritage de l'empereur Charles Quint). Au terme de la guerre de Quatre-vingts ans, la révolte menée par Guillaume d'Orange aboutit à la création d'une république indépendante : les Provinces-Unies (qui en compte 7).

La jeune république déclare la liberté de culte à l'heure où l'Europe se déchire dans les guerres de religion. Amsterdam devient alors le refuge d'exilés juifs portugais (Spinoza) ou protestants français (Descartes).

Le XVIIème siècle est le siècle d'or de la ville :

Par la suite, les Provinces-Unies s'affaiblissent face à ses deux plus grands rivaux :

Après la Révolution française, les Pays-Bas vont devenir une république soeur de la France (république batave). Puis Napoléon créé le royaume de Hollande qu'il donne à son frère Louis Bonaparte. Ce dernier s'établit à Amsterdam où il construit son palais (Dam).

La Seconde Guerre Mondiale et la domination nazie voit la déportation en masse de la communauté juive de la ville (Anne Franck). Plus récemment, les années 60 et 70 voient se développer la commercialisation des drogues douces dans les nombreux coffee shops de la ville.

Symbole

Le symbole de la ville est un drapeau rouge marqué d'une bande noir (représentant le fleuve Amstel) ainsi que 3 croix de Saint-André blanches.

Peinture néerlandaise

La Réforme protestante survenue dès le XVème siècle a marqué une rupture dans la peinture. Le thème de la religion cher aux peintres italiens a laissé place à la représentation de scènes de vie quotidienne (déjà visible dans la peinture flamande du XVIème siècle). La peinture néerlandaise du siècle d'or (XVIIème siècle) s'inscrit dans cette continuité. On voit alors l'apparition de nouveaux thèmes picturaux : portraits (notamment de groupe), festivités, natures mortes, paysages, marines, etc. Les peintres de l'époque se spécialisent alors dans un genre précis : Frans Hals (portraits), Jacob van Ruisdael (paysages), Jan Steen (scènes quotidiennes).

Les individualités fortes comme Vermeer et Rembrandt étaient moins reconnus de leur vivant. Cependant, contrairement à leurs contemporains, ils avaient une oeuvre plus variée.

De Nachtwacht01 Johannes Vermeer (1632-1675) - The Girl With The Pearl Earring (1665)

comments powered by Disqus